Lutter contre le Carpocapse de Façon Naturelle
5 (1)

Le Carpocapse est un ennemi de nos fruitiers, plusieurs méthodes naturelles existent pour en venir à bout facilement.

Lutter contre le carpocapse, ou vers de la pomme et de la poire, est souvent synonyme d’utilisation de produits chimique. Cependant, des actions plus naturelles peuvent être mise en place pour s’en débarrasser.

carpocapse vers de la pomme

Le Carpocapse c’est quoi ?

Le carpocapse est un petit insecte volant. Cependant, ce qui nous dérange le plus, ce sont les larves de Carpocapse. En effet, les larves de carpocapse vivent dans le sol pendant la saison froide. Elles remontent le long du tronc quand les jours se réchauffent pour aller se nourrir des fruits. Suivant la génération, les larves peuvent être pondu directement sur les bourgeons ou les feuilles des arbres.

Les moyens de lutte naturels

Nous allons ici détailler les différentes méthodes pour lutter contre le carpocapse. Certaines seront plus naturelles que d’autres, à vous de faire votre choix.

Les pièges à phéromones pour lutter contre le carpocapse

Les pièges à phéromones sont efficaces. Généralement sous forme de petite boite à suspendre ou de bande engluée. Vendu avec une capsule de phéromones qui va attirer les mâles et les piéger. La durée de vie d’un piège est d’environ 4 à 6 semaines. Il sera nécessaire de les renouveler avec des capsules de phéromones.

 

Les pièges collants jaunes

Vendu sous forme de bandes jaunes engluées, ces pièges vont vous aider à capturer les insectes volants de type carpocapse. Les insectes sont attiré par la couleur jaune. Cependant, ils vont capturer tout ce qui va se poser dessus. Moins intéressant pour sélectionner le parasite mais moins cher que les pièges à phéromones.

 

Bande de Glu et Glu Arboricole pour lutter contre le carpocapse

A fixer ou à appliquer sur le tronc des fruitiers, les bandes de glu ou la glu arboricole vont capturer tous les insectes qui viendront se poser dessus. Elles piègeront les larves de carpocapse qui remontent le long du tronc. Comme les pièges collants jaune, ce n’est pas très cher mais ce n’est pas sélectif.

 

La bande de carton ondulé

Appliquer une bande de carton ondulé sur le tronc de vos fruitiers à hauteur de 30 ou 40cm du sol. Les larves de carpocapses, en remontant, trouveront un refuge dans le carton. Régulièrement, il faudra les remplacer et bruler celles infestées. Durée de vie courte en cas de forte pluie, peu onéreuse.

 

Le Blanc arboricole pour lutter contre le carpocapse

Les larves de carpocapse n’aiment pas le blanc arboricole. Appliqué au pinceau sur le tronc des arbres fruitiers, jusqu’aux charpentières, il vous protégera des carpocapses pendant environ 2 ans. Le Blanc arboricole est corrosif pour l’homme, il conviendra de se protéger pour l’appliquer. Vendu prêt à l’emploi, ce que je vous recommande, ou alors à fabriquer avec de la chaux arboricole. Si vous décidez de fabriquer du blanc arboricole, soyez prudent, la réaction est vive et dangereuse. Il est nécessaire d’utiliser un seau en métal pourvu d’un couvercle. Placer la quantité d’eau voulu, verser la chaux arboricole et couvrir instantanément. Le mélange va se mettre à bouillir. Il sera important de laisser reposer une bonne nuit avec de l’utiliser.

 

Le badigeon de cendres

Le badigeon de cendres aura la même efficacité que le blanc arboricole avec les inconvénients en moins. En effet, il est bien moins corrosif. Utilisez une cendre de bois tamisée avec de l’eau. Mélangez pour obtenir la consistance d’une pâte à crêpe. Ni trop liquide, ni trop épais.  En effet, il faudra pouvoir l’appliquer au pinceau que le tronc de l’arbre. Il sera nécessaire de renouveler l’opération plusieurs fois dans la saison. Le badigeon de cendres sera lessivé par les pluies et enrichira le pied de l’arbre de potasse.

Pulvérisation de sucre pour lutter contre le carpocapse

Des études ont mis en évidence que la pulvérisation de sucre, sous forme de saccharose, permet de lutter contre le carpocapse. Utilisé à un dosage de 10Gr pour 100 litres d’eau. Il sera nécessaire de faire 4 à 5 pulvérisations de sucre sur la saison à partir du mois d’Avril.

Favoriser les prédateurs

Si vous installez des nichoirs à mésanges, des nichoirs à chauve souris ou si votre cour à poules se trouvent dans votre verger, vous allez voir la population de carpocapse se réduire drastiquement. Ce sont tous des prédateurs qui aiment se nourrir de carpocapse.

Notez l'article
[Total: 1 Average: 5]

Curieux de tout et passionné du web en général. J'écris des articles sur Internet depuis 2008. J'aime écrire au sujet de l'écologie, l’environnement, le web, la permaculture, le bien être et la santé, le bricolage et bien d'autres. Tout sujet intéressant m'interpelle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.