Filière REP, les invendus devront être donnés ou recyclés.
5 (4)

Depuis le 1er Janvier 2022, les producteurs de la filière REP devront soit donner soit recycler leurs produits invendus. La mise en décharge et l’incinération seront interdit.

Dans le cadre de la transition écologique, les producteurs qui tombent sous le coup de la filière REP (Responsabilité Élargie des Producteurs) seront contraint de recycler ou de donner leurs produits invendus. Si, jusqu’à aujourd’hui, les produits étaient généralement incinérés ou bien mis en décharge, cette pratique est maintenant interdite.

Filière REP

Qu’est ce que la filière REP

La filière REP, souvent appelée « pollueur-payeur », a pour but d’intervenir sur tout le processus de la vie d’un produit. Par exemple, utilisation de matières écologiques, durée de vie des produits allongée, gestion des déchets, recyclage en fin de vie du produit.

Elle a évolué depuis 1993 en ajoutant de plus en plus de produits au fil des années. Que se soit au niveau Européen ou national.

Chronologie de la filière REP:

  • 1993: Emballages ménagers
  • 2001: Piles et accumulateurs, produits de fourniture agricole
  • 2004: Pneus
  • 2006: Équipement électriques, électronique, véhicules, papiers graphiques
  • 2007: Textiles
  • 2009: Médicaments
  • 2012: Produits médicaux perforants, produits chimiques, ameublement
  • 2019: Bateaux
  • 2021: Tabac

En vert, les produits concernés au niveau Européen, en noir au niveau national.

Le calendrier prévisionnel des nouveau produits concerné est le suivant:

  • 2022: Lubrifiants, Bricolage, Jardin, Sports, Loisirs, Jouets, Bâtiments
  • 2023: Emballages de la restauration
  • 2024: Chewing-gum, textiles sanitaires
  • 2025: Pêche, emballages industriels et commerciaux.

Ce qui change en 2022

Le gros changement pour 2022, c’est que l’élimination des produits inscrit sur la filière REP sera interdite. Plus question de mettre les invendus à la benne ou de les envoyer en incinération. Les producteurs se verront dans l’obligation de recycler leurs produits ou encore de les donner.

Les entreprises devront s’adapter en changeant, par exemple, les matières premières pour mieux les recycler ensuite. Éventuellement, ne pas sur-produire pour éviter les invendus, etc…

Cette mesure vient s’additionner à l’interdiction des emballages à usage unique sur certains produits de la consommation dans le cadre de la transition écologique.

      Source:

 

Notez l'article
[Total: 4 Average: 5]

Curieux de tout et passionné du web en général. J'écris des articles sur Internet depuis 2008. J'aime écrire au sujet de l'écologie, l’environnement, le web, la permaculture, le bien être et la santé, le bricolage et bien d'autres. Tout sujet intéressant m'interpelle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.