Faire ses semis sous serre ou chassis ?
5 (1)

Les serres et les châssis de culture présentent des avantages pour faire ses semis. Cependant, ils ont chacun des inconvénients, voyons ça en détails.

Lors des périodes froides, il est intéressant d’avoir un châssis de culture ou bien une serre de jardin. En effet, les deux offrent une protection mais il faudra privilégier l’un ou l’autre en fonction des températures et du type de légumes semés.

serre de jardin

Différence entre châssis de culture et serre potagère

La différence entre une serre et un châssis de culture c’est le volume d’air présent à l’intérieur. Un châssis de culture n’est ni plus ni moins qu’une serre basse, généralement moins de 1 mètre de hauteur.

Si vous regardez les deux produits suivants, la différence est flagrante:

 

Il est évident que le châssis de jardin est beaucoup plus bas que la serre de jardin. A surface au sol égale, une serre de jardin dispose d’un volume d’air bien plus important que le châssis.

Pourquoi faire ses semis en châssis de jardin plutôt qu’en serre

Comme nous l’avons vu précédemment, le châssis est plus bas et moins volumineux. Donc moins il y a de volume, plus l’air se réchauffera rapidement dés que le soleil commence à paraitre.  Cependant, il présente l’inconvénient de monter trop haut en température. C’est pourquoi, il faudra penser à l’ouvrir en journée pour ne pas brûler ses jeunes plants.

A l’inverse, la serre de jardin va se réchauffer moins vite mais montra moins haut en température en période froide.

Chacun présente des avantages, mais les deux on le même inconvénient.

Inconvénient d’une serre et d’un châssis de jardin

L’inconvénient pour les deux systèmes c’est que la température la nuit descendra autant que en dehors. Si il fait -5°C dehors, la température sera identique dans la serre ou dans le châssis de culture.

Pour remédier à cela, il est important d’augmenter l’inertie thermique du système. En réalisant cela, la chaleur sera accumulée la journée et sera redistribuée la nuit. Pour améliorer l’inertie thermique plusieurs solutions sont possibles:

  • apporter des matériaux dense comme des briques, pierres, etc en quantité suffisantes
  • installer des réserves d’eau à l’intérieur

La place sera perdue pour les cultures mais celles qui seront en places se développeront mieux et seront mieux protégées du froid.

Je vous laisse avec deux vidéos que j’ai réalisé sur le sujet:

 

Notez l'article
[Total: 1 Average: 5]

Curieux de tout et passionné du web en général. J'écris des articles sur Internet depuis 2008. J'aime écrire au sujet de l'écologie, l’environnement, le web, la permaculture, le bien être et la santé, le bricolage et bien d'autres. Tout sujet intéressant m'interpelle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.