Comment Cultiver le Gombo en France
5 (1)

Cultiver le Gombo en France est un pari. En effet cette plante à besoin de beaucoup de chaleur mais n’est pas impossible à réussir.

Le Gombo, ou Okra, est une plante intéressante à cultiver. Seulement, ses besoins en températures sont proche de l’aubergine ce qui la rend difficile à cultiver dans le Nord de la France. Cependant, rien ne vous empêche d’essayer sa culture.

culture du gombo

Les bienfaits du fruit

Le Gombo est un super aliment extrêmement intéressant. Il a un pouvoir antioxydant, il est riche en calcium, magnésium, manganèse, cuivre, fer mais il est aussi chargé de vitamines. En effet, riche en vitamine K, vitamines du groupe B comme la B2, B3, B6 et B9 et de la vitamine C.

De plus, le Gombo est riche en fibre et est très peu calorique.

Réussir la culture du Gombo

Pour bien pousser, le Gombo à besoin d’un sol riche en matière organique et qui soit drainant. Cependant, pour bien fructifier, le gombo nécessite un sol humide. Le sol doit avoir une température de 20°C. C’est une plante qui aime la chaleur, c’est pourquoi, en fonction des climats de chacun il ne sera pas toujours évident de la cultiver.

Semis du Gombo

Pour réussir ses semis de Gombo, il est préférable de faire tremper ses graines au minimum 12 heures dans le l’eau à 20°C minimum. Ensuite il conviendra de les semer dans un terrain riche, mélangé à du compost par exemple.

Les semis devront être placé sur un tapis chauffant réglé entre 20°C et 25°C. Sinon, les graines ne lèveront pas. Il faut compter environ 10 jours pour voir apparaitre les premiers germes. Les jeunes plants devront être gardé en intérieur jusqu’au repiquage en godet individuel. Une lumière horticole est bienvenue pour éviter que les plants ne filent.

 

 Repiquage

Environ 15 jours après la levée des graines de Gombo, il est nécessaire de repiquer les plants. Toujours veiller à conserver les plants au chaud.

Quand les températures le permettent, vous pourrez repiquer en pleine terre vos plants de Gombo. Il faut compter un espacement d’un bon mètre entre chaque plant de tout côté.

Le Gombo est sensible à l’oïdium et peut subir une attaque de pucerons.

Récolte du Gombo

La culture du Gombo est une culture rapide. Dans de bonne conditions, il est possible de récolter les fruits de 45 à 60 jours après le semis. Pour ne pas que les fruits deviennent filandreux, la récolte se fait environ 5 jours après la floraison. Si les conditions sont réunis, un plant de Gombo peut produire environ 1Kg de Gombo.

Je vous laisse avec ma vidéo sur la culture du Gombo:

 

Notez l'article
[Total: 1 Average: 5]

Curieux de tout et passionné du web en général. J'écris des articles sur Internet depuis 2008. J'aime écrire au sujet de l'écologie, l’environnement, le web, la permaculture, le bien être et la santé, le bricolage et bien d'autres. Tout sujet intéressant m'interpelle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.