Brûler du Résineux dans un Poêle à Bois
5 (2)

Brûler du résineux dans un poêle à bois est souvent déconseillé. Cependant, en respectant quelques précautions, il fait un très bon combustible de chauffage.

Une grande majorité des installateur de poêle à bois ou de cheminée vont vous mettre en garde. Les notices d’utilisation des appareils de chauffage au bois également. Par ailleurs, si on respecte quelques précautions, le résineux fera un bon combustible complémentaire à du feuillus.

Brûler du résineux

Pouvoir calorifique du résineux

Le pouvoir calorifique des résineux est inférieur au bois de feuillus à taux d’humidité égal. Il est moins dense également. Les bois de résineux sont donc considérés comme inintéressant comme combustible de chauffage. Cependant, on trouve sur le marché des pellets composés de résineux à 100% ou mixte. Un pellet n’est pas une bûche et la méthode de combustion n’est pas identique à un poêle à bois. Cependant, les résineux peuvent être intéressant pour celui qui sait les utiliser.

 

Est-ce dangereux de brûler du résineux

La réponse est clairement oui ! En effet, la faible densité des résineux présente un danger. La combustion est rapide et la montée en température également. C’est pourquoi l’usage du résineux comme bois de chauffage est à utiliser avec parcimonie et correctement. Le petit bois de résineux est parfait pour l’allumage du poêle à bois ou de la cheminée. Mais pas seulement, nous allons voir cela.

Comment brûler du résineux

Comme nous l’avons vu plus haut, il faut faire attention. Pour démarrer un feu, l’idéal c’est le résineux. Il s’enflamme facilement et permet la montée en température rapide. Avec du petit bois de type cagette et ensuite un beau morceau d’épicéa par exemple. La montée en température va être rapide et si vous êtes équipé d’un appareil à double combustion se sera parfait. Il faut veiller à utiliser son appareil de chauffage au bois avec les entrées d’air grandes ouvertes. Cela diminue le risque d’encrassement. Il est évident que le bois doit être bien sec, idéalement à 20% d’humidité.

Ensuite, on alimente en feuillus classique de type Charme, Hêtre, Frêne ou Chêne.

Le résineux est aussi parfait pour relancer un feu en phase final. Lorsqu’il reste que quelques braises, une bûche de résineux va rapidement relancer la chauffe.

 

 

Notez l'article
[Total: 2 Average: 5]

Curieux de tout et passionné du web en général. J'écris des articles sur Internet depuis 2008. J'aime écrire au sujet de l'écologie, l’environnement, le web, la permaculture, le bien être et la santé, le bricolage et bien d'autres. Tout sujet intéressant m'interpelle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *