Une cloison brique peut elle être porteuse ?
5 (1)

Avant d’abattre une cloison en briques plâtrières, des précautions sont à prendre car celle-ci est potentiellement devenue porteuse avec le temps.

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu :« une cloison briques devient porteuse avec temps ! », en effet sous l’effet de charge sur les planchers, il est assez fréquent que des solives finissent, avec l’âge, par s’appuyer sur la cloison en briques. Après, des artisans peu scrupuleux ne se souciaient pas des bonnes pratiques et venaient, à l’époque, utiliser la cloison comme support, donc méfiance est mère de sureté.

 

Cloison briques porteuse

Comment savoir si une cloison en briques est porteuse ou non

Il faut savoir qu’un cloison brique n’est pas censé être porteuse, mais c’est pas toujours le cas. En générale, une cloison briques fait plus ou moins 7cm d’épaisseur (5cm de brique et 1cm de plâtre de chaque côté) Si votre cloison est plus épaisse, c’est peut être pas une cloison, mais plutôt un mur porteur et donc dans ce cas il ne va pas falloir le casser n’importe comment.

Si votre cloison est de faible épaisseur (7cm environ), il va falloir investiguer et, pour cela, il va certainement falloir casser ou démonter autre chose que la cloison pour s’assurer que la cloison est porteuse ou pas. Si la cloison est au rez-de-chaussé et qu’un étage est présent, il va peut être falloir casser ou démonter un peu de plafond ou le plancher se trouvant au dessus pour avoir un visuel sur le haut de la cloison et voir si les solives s’appuient dessus ou non. D’ailleurs, même principe si il n’y a pas d’étage, le but de l’opération est de pouvoir voir comment se termine le haut de la cloison. A partir de là, vous allez pouvoir savoir si la cloison est porteuse ou est devenue porteuse avec le temps.

Que faire si la cloison est devenue porteuse avec le temps

Si vous constatez que vos solives sont venues se poser sur votre cloison briques, il va falloir prendre des précautions avant de la casser (car c’est souvent le cas, on souhaite abattre une cloison pour ouvrir l’espace). Si vous n’êtes pas certain de comment procéder, l’avis d’un professionnel est recommandé, voir même de le faire intervenir à votre place pour éviter des désagréments.

Sur cet exemple, la cloison brique a été utilisée comme porteuse d’une solive en deux parties dont la jonction se faisait sur la cloison (sur la photo, un étais est placé dessous pour surélever la solive de la cloison, la solive a été moisée par la suite pour devenir auto-portante)

Solive sur cloison brique

Casser une cloison en briques plâtrière n’est pas à prendre à la légère, de lourdes conséquences peuvent en résulter. Taper dessus à la masse pour l’abattre est chose facile, mais il faut être certain que c’est sans risques pour la structure de la maison et des personnes à l’œuvre.

Notez l'article
[Total: 1 Average: 5]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *