Randonnée en Auvergne, 45km autour du Sancy

Lors du week-end de la pentecôte, je suis parti, accompagné du « Jean-jean » et du « Lulu » en Auvergne autour et sur le massif du Sancy.
La balade a débutée dans le village du Mont-Dore dans le Puy-de-Dôme (63), nous avons laissé le véhicule Avenue René Cassin et sommes parti, vers 14h00, en direction des thermes du Mont-Dore pour rejoindre le GR4E. Direction, le nord pour faire la boucle des cascades de Queureuilh et du Rossignolet.
Ensuite nous sommes monté à côté du Puy Gros en passant par le Pailloux, la Fougère et Planoles pour récupérer le GR30 qui nous mena au Lac de Guéry ou nous avons pu faire le plein en eau pour la soirée et le lendemain.
Nous sommes légèrement revenu sur nos pas pour passé la nuit, nuit qui fut pluvieuse et courte en terme de quantité de sommeil pour tout le monde.

rando-auvergne-2016

8h00, nous prenons la route vers le sud sur environ 2.5km pour retrouver le GR4E que nous avons suivi jusqu’au col de la Croix Morand ou de Dyane pour bifurquer sur le GR4.
Pendant l’ascension du Puy de la Tache, nous nous sommes fait doubler, par 2 fois, par la championne du monde de trail Nathalie Mauclair et son équipe. Ils ont eu le temps de monter et descendre 2 fois que nous n’étions pas encore en haut.
Nous avons enchainé sur les Puy de Monne, Barbier, de l’Angle et avons pris le Creux des boeufs en direction de la Grande Cascade du Mont-Dore.
Après une pause au soleil, nous avons repris le sentier en direction de la tête de Flon puis du Roc de Cuzeau ou nous avons passé la nuit juste avant le sommet, à environ 1650m d’altitude.
Le réveil fut frais, de la glace s’était formée dans les tentes. Rebelote, encore une nuit sans véritable sommeil pour tout le monde.

Départ vers 9h00 avec pour objectif: Le Sancy
On continu sur le GR4 qui comportait pas mal de passages très glissants et parfois enneigés.
La dernière ligne droite, si je puis dire, du Puy de Sancy fut un peu technique car nous nous sommes retrouvé devant un mur de neige qu’il a fallu franchir.
Chacun sa technique, utiliser les pas des marcheurs précédents ou faire ses propres marches et jouer du « planter du bâton ».
Une fois au sommet, nous avons savourer la vue ainsi que la bière à la cabane du funiculaire.

Il est temps de repartir sur le GR30 en direction de la Tour carrée, l’Aiguille, le puy de Cliergue et descendre à Buron. Pas mal de passages rocheux délicats et des sentiers glissants suite au dégel de la nuit.
Nous avons rejoins le parcours aventure et sommes redescendu au village par un petit sentier.

Je vous laisse en compagnie d’un diaporama:

Le poids du sac fut un problème pour moi, j’ai transporté des choses trop lourdes et/ou inutiles, j’en ai pris bonne note et vais arranger ça pour la prochaine 😉
Lors de cette randonnée, j’ai pu tester du nouveau matos dont je vous ferais un retour si j’en ai le temps et le courage.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *