Randonnée et bivouac en vallée d’Aspe

Le week-end du 14 juillet 2017, nous sommes partis en vallée d’Aspe histoire de faire une randonnée sur 3 jours et 2 nuits dans les Pyrénées. La météo semble être de la partie, tout va bien.
Cette randonnée ne présente aucune difficulté si ce n’est le passage entre les Aguas Tuertas côté Espagnol et le col d’Arlet. Cette ascension n’est pas à réaliser en temps de pluie, c’est très pentu.

La boucle en question commence sur le parking d’Espelungère , nous avons stationné à la centrale hydro-électrique mais il est possible de continuer en voiture pour atteindre le parking final un peu plus haut. Arrivée en début d’après midi nous entamons l’ascension vers le lac d’Estaens, il se situe côté Espagnol. Pour cela, nous n’emprunterons pas la « voie normale », voir la carte.

Nous sommes sorti de l’itinéraire prévu (non visible sur la carte) pour rejoindre un soit-disant point remarquable, qui finalement ne l’était pas. Nous reprenons notre route vers le lac d’Estaens.
Arrivée sur place, la vue est splendide, bien que le sol aux abords du lac soit labouré par les brebis.

Nous passerons la nuit sur les berges du lac et nous reprendrons au petit matin en direction des Aguas Tuertas.
Après plusieurs heures de montée / descente, nous voila au pied des Aguas Tuertas. Nous faisons une pause bien mérité et nous parcourant la zone d’un bout à l’autre.

La difficulté ici fut de trouver le sentier nous permettant de repasser côté Français par le col d’Arlet. Heureusement pour, nous apercevons deux randonneurs en train de l’emprunter.
La monté fut physique, il y a moins de 2km à parcourir avec environ 500m de dénivelé, autant dire que ça monte durement. Nous avons même du faire du hors piste car ne pas perdre le sentier est très difficile, peu de signalisation.

Après un gros effort, nous voici au col d’Arlet, d’ou nous pouvons voir le lac d’Arlet et le refuge d’Arlet.

Nous avons profiter de la présence du refuge pour aller boire quelque chose de frais et recharger les gourdes.
Nous passerons la nuit non loin de là sur un petit plateau bien plat entre le col d’Arlet et le refuge.

Nous reprendrons la route au petit matin pour rejoindre le parking.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *