Randonnée et bivouac au Montcalm

Août 2017, nous voila partis, moi et 2 amis (père et fils), sur le massif sur Montcalm, en Ariège, pour y passer quelques 3 ou 4 jours. La météo s’annonçait moyenne mais nous étions loin de penser que nous allions avoir les conditions si exécrables que nous avons eu.

Nous arrivons en milieu d’après-midi au parking, nous chargeons rapidement les sacs sur le dos car, déjà, la météo nous donne des signes d’inclémence, donc il ne faut pas trainer, nous prenons la direction du Lac Sourd, nous déciderons, une fois la-bas, si nous avançons ou nous passons la nuit là.

Aux environs de 1500m d’altitude, nous sommes déjà dans le brouillard qui ne nous quittera plus jusqu’au Lac Sourd au alentours de 2000m.

Nous déciderons de passer la nuit ici, la visibilité est trop faible, voyez plutôt.

Sur les coups de minuit, un violent orage débute et durera toute la nuit et au matin 9h00 environ. Autant dire que la nuit fut courte et agitée.

Nous reprenons la marche vers 11h00, dans le brouillard !

Nous arrivons rapidement au refuge du Pinet et nous continuons l’ascension du Montcalm sans réellement savoir jusqu’où nous irons. Effectivement, nous sommes, encore et toujours dans le brouillard et tout le massif semble bouché.

Nous finirons notre journée au dernier petit laquet (2900 environ) qui se trouve juste avant le col de Riufret (2878m). Un emplacement aménagé nous attends. Nous bataillons, tout de même, à l’améliorer en enlevant un beau bloc de roche planté dans le sol. Ainsi, nous avons pu poser nos 3 tentes. (voir la vidéo)

Cette 2e nuit fut également mouvementée, nous avons essuyé une belle tempête. Je pense que ça a donné une leçon à l’un de nous: haubané une tente, c’est tout sauf inutile 😉

Le 3e jours devait être sous le soleil, sauf qu’à 3000m nous étions encore et toujours dans le brouillard.

Nous sommes sommes monté au sommet du Montcalm mais nous avons abandonné l’idée de faire l’ascension du Pic d’Estats (ou de la Pique d’Estats), la vue était tellement bouchée que l’intérêt était moindre.

Nous redescendrons au Lac Sourd en fessant une belle pause au Refuge du Pinet pour nous désaltérer. Nous avons passé une 3e nuit au Lac Sourd.

La météo a vraiment entachée cette randonnée, mais c’est une chouette expérience et me/nous donne l’envie de revenir dans de meilleures conditions.

Je vous laisse en vidéo:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *