Les poêle à pétrole sont-ils économique ?

C’est souvent la question que l’on se pose avant d’acheter un poêle à pétrole.
 La réponse n’est pas toujours évidente, c’est toujours une question d’utilisation, de modèle et du type de combustible utilisé.

Il savoir que si on utilise un combustible au delà de 30€/20litres voir plus, aucun poêle à pétrole ne saura être plus économique qu’un radiateur électrique. Il est aussi clairement évident qu’un poêle à pétrole à flux laminaire, c’est à dire à mèche n’est pas du tout économique, si on le compare à un radiateur électrique quel qu’il soit.

Poêle à pétrole électronique


Pour les modèles de poêle à pétrole électronique, on peut s’amuser à faire un calcul empirique nous permettant d’illustrer cela. Si je prends un modèle « basique » premier prix doté d’une puissance de 800 – 3000w, réservoir de 4 litres pour une autonomie maximum de 50 heures.
Avant de lancer un cours de math à l’arrache, il faut savoir que nombre de poêle à pétrole électronique qui, dés lors qu’on l’allume, fonctionne à pleine puissance pendant 20 minutes et ensuite se régule à la température choisi.

 Donc supposons une puissance moyenne de 1900w avec une autonomie de 25 heures pour 4 litres ça nous fait une consommation de 0.16 litres à l’heure.
On multiplie ça par 1.15€ (prix moyen d’un combustible premier prix), ça nous donne 0.184€ pour une heure de chauffage. Si on compare ça à un tarif  EDF, si je ne dit pas de bêtises et de souvenir, les heures creuses sont à environ 10 centimes le KWh et à 14 en heures pleines, dont pour une puissance équivalente ça nous donne 0.19€ en heure creuse et 0.266 en heures pleines.

 En résumé, et avec un calcul très approximatif, on pourrait penser que le poêle à pétrole est un peu plus économique que les radiateurs électrique. Mais comme dit plus haut, c’est une question d’utilisation, du lieu d’utilisation et du combustible employé.

Je sais que pour ma part, mes poêles sont bien plus économiques que mes radiateurs rayonnants par rapport à mon utilisation et une montée en température rapide des pièces.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *