Le business avant la race humaine !

Depuis quelques temps, je me documente de plus en plus sur l’alimentation et l’industrie alimentaire, l’agriculture, l’élevage intensif, l’industrie pharmaceutique, entres autres, et plus ça va et plus j’ouvre les yeux sur des pratiques terrifiantes et légales de surcroît.

D’où le titre choisi pour ce billet !

Aujourd’hui, à part le BIO, et encore merci d’avoir autorisé 0.9% d’OGM (les crevards) dans le BIO, il ne nous reste rien d’autres. Aucune alternatives si se n’est que de produire sa propre nourriture via un potager, quelques poules pour les œufs par exemple, des graines germées éventuellement. En ville, c’est loin d’être simple pour tout le monde.

Manger BIO, c’est bien, mais c’est pas donné à tout le monde non plus. Aujourd’hui ça coûte quoi une pomme BIO ? quelque chose comme 50 centimes d’euro ou approchant et il va falloir quelques pommes pour tenir une journée d’ouvrier manutentionnaire payé au SMIC.

Tous ces produits toxiques et dont on voit des publicités un peu partout tel que le lait de vache, les sucres et sel raffiné, la viande et la volaille, le vin et j’en passe. Sans compter les vaccins et les médicaments quant une médecine douce alternative et peu coûteuse existe.

C’est pourquoi je vais essayer de rédiger et partager quelques articles sur cette thématique car il me semble important que la voix « d’alertistes » comme Claude et Lydia Bourguignon, Claire Séverac, Corinne Gouget, Gilles Lartigot, Thierry Casasnovas, Irène Grosjean et bien d’autres soit entendu par le plus grand nombre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.