Culture de la Christophine, Chayotte ou encore Chou-chou

Selon ou on se trouve sur le globe, le nom de cette plante ( ou fruit) varie, certains la nomme Chayotte, d’autres Chou-chou ou encore Christophine voir même d’autres noms que je ne connais pas.
Toujours est-il que la christophine à un intérêt certain au potager BIO, facile de culture et très productif.

La plante pousse de façon vivace dans ses îles d’origines ( Maurice, réunion, Madagascar, Polynésie Française, Nouvelle Calédonie, Guyane, etc). Chez nous, et avec une bonne protection hivernale, il est possible de la conserver en place durant l’hiver.

culture-chayotte-chouchou-christophine

Plantation de la Christophine, Chayotte, Chou-chou

Deux techniques de culture possible: en pleine terre ou en pot.
Les deux disposent d’avantages et d’inconvénients.
La culture en place en pleine terre permet d’obtenir une plante bien vigoureuse et profitant des bienfaits de votre terre au potager mais nécessitera un paillage conséquent l’hiver.
La culture en pot, elle, permettra de rentrer facilement la plante l’hiver, mais la plante sera limité par la taille du pot utilisé.

Pour l’une ou l’autre technique utilisée, la plantation est la même. Il faut savoir que les racines et la tige sortent du même endroit de la plante, à savoir au « cul » de celle-ci.

Pour la plantation, on disposera la christophine à l’horizontale, à demi enterrée. Lorsque que la tige et les racines sont sorties, il est recommandé de rabattre une petit peu de terre sur le fruit.
De part sa nature grimpante et très imposante, un tuteurage et un palissage solide est requis, la plante peut facilement atteindre 10 mètres de longueur et porter 50 kilos de fruits.

culture-chayotte-chouchou-christophine-2

Culture et entretien de la Chayotte, Christophine, Chou-chou

Rien de particulier, on place la plante au maximum au soleil, on peut tailler pour favoriser de nouvelles pousses et ajouter un engrais organique de type purin de consoude.

On récoltera les fruits en fin de saison, entre septembre et novembre, juste avant les premières gelées.
De nombreuses recettes sont disponible sur internet pour accommoder la chayotte, personnellement je la mange comme une courgette mail il est préférable de les faire bouillir 20 min avant de les cuisiner.

culture-chayotte-christophine

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. david dit :

    Et c’est gelif ? peut tenir du -5 ? comment protéger ?
    une bonne couche de paille, un pot en terre cuite sur le collet en fin de saison ?

  2. SlyD dit :

    Oui David, il faut mettre une grosse couche de paille si il est en pleine terre et une bonne protection si c’est cultiver en pot. Ou rentrer le pot dans un local ou il ne gel pas.

  3. edwige sm dit :

    de retour de Martinique, j’ai planté dans ma cuisine 2 christophines chacune dans un pot de 25 cm de diam vers le 1er mars. elles font des tiges interminables (30 cm actuellement). je vais les tuteurer mais comment les conserver jusqu’aux beaux jours pour qu’elles ne prennent pas froid. j’ai une pièce assez claire où il fait de 12 à 15°. merci d’avance de vos conseils.

  4. SlyD dit :

    Bonjour Edwige, il faut garder les pots en interieure hors gel. Par contre, je ne sais pas dans quel département tu te trouves mais d’ici aux gelées tardives, tes plants vont être immenses. Peut être qu’une taille sera nécessaire avant de sortir les plants en extérieur.

  5. cardon dit :

    bjr j ai tailler une cristophine et elle ne repousse pas elle pourrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *