Comment fabriquer ses propres savons facilement

Cela fait quelques temps maintenant que je m’amuse à fabriquer des savons en utilisant la méthode de saponification à froid, qui est certainement la méthode la plus simple et demandant aucun matériel si ce n’est du matériel de cuisine classique.

Je vais partager avec vous, non pas « LA » méthode, mais plutôt, la technique que j’utilise. Il doit en exister de nombreuses mais je suis content des résultats que j’obtiens avec celle-ci.

Avertissement: nous allons utiliser de la lessive de soude à 30.5%, c’est un produit relativement dangereux. C’est pourquoi je vous conseille vivement d’utiliser un tablier, des gants et des lunettes de protection au minimum

Matériel:

  • une balance de cuisine précise au gramme
  • un mixeur
  • un moule en silicone de la forme de votre choix
  • divers casserole, bol, saladier, etc…

Pour rappel, la saponification à froid consiste à mélanger un corps gras avec de la soude ou de la potasse et de laisser la nature opérée pour obtenir notre savon. Facile non ?

Pour les ingrédients, c’est à vous de voir. Je ne vais pas vous donner une recette avec des quantité précises, car on ajoute facilement quelques grammes de l’un ou pas assez de l’autre et quand on fait des savons, il faut rester le plus précis possible. C’est pourquoi, on calcul la quantité de soude avec les quantités exactes versées dans le saladier.
Pour ma part, j’utilise beaucoup d’huile d’olive, d’huile de noix de coco, du beurre de karité brut (non raffiné, non désodorisé, naturel en somme), du miel, du lait de soja et bien sur de la lessive de soude à 30.5%. (on en trouve partout, vérifiez bien que la bouteille ne contient rien d’autre que de la lessive de soude)

Pour un premier essai, vous pouvez faire du savon de Castille qui ne nécessite que de l’huile d’olive.

Nous allons avoir besoin d’un outil en ligne, c’est le calculateur de soude en fonction des corps gras utilisés. J’ai réalisé un petit screencast rapide qui explique son utilisation:

Pour commencer, nous allons peser tous nos ingrédients. Pour l’exemple j’ai utilisé de l’huile d’olive, du beurre de karité et de l’huile de noix de coco. Il faut savoir que l’huile de coco et le beurre de karité doivent être fondu à feu très doux car ils sont solide à température ambiante.

On prend note de chaque quantité qu’on entre dans le calculateur pour obtenir la quantité de soude voulu. Personnellement, je ne descends pas en dessous de 7% de surgraissage.
On ajoute « pile-poil » la quantité de lessive de soude à nos corps gras et on commence à mixer jusqu’à la « trace ».

La « trace » c’est le moment ou le mélange est suffisamment épais et que lorsqu’on retire le mixeur de la préparation les gouttes ne se mélangent pas instantanément mais laisse apparaître une trace à la surface comme le montre la photo:

C’est à ce moment qu’on peut ajouter toutes sortes de choses à notre préparation, comme des extraits, colorant, du beurre de karité, voir des huiles essentielles (attention tout de même aux allergies et aux huiles non applicables sur la peau). Parce que en théorie, à partir de ce moment là, les ingrédients ajoutés ne seront pas « brûlés » par la soude.

Et on reprend le mixage pour bien mélanger l’ensemble.

Il ne reste plus qu’à verser notre mélange dans le moule qui va bien. J’utilise un moule à madeleine en silicone, très pratique pour le démoulage. Je place mon moule dans un support en bois car il n’est pas vraiment auto-porteur et à tendance à se déformer quand on verse la préparation.

Dans l’idéal, on recouvre le moule de film alimentaire et on laisse prendre 24 à 48 heures avec de démouler. Une fois démoulé, on place notre savon dans un endroit sec pendant 1 mois le temps que la saponification se fasse et qu’on n’est plus de trace de soude dans le savon.

Á vous de jouer 🙂

N’hésitez pas à poser vos questions, j’essaierais de vous répondre au mieux.

Notez l'article
[Total: 0 Average: 0]

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. dreamside dit :

    J’attends la suite: le test sous la douche !

  2. SlyD dit :

    C’est marrant que tu parles de ça, parce que j’avais justement pensé à toi pour tester ça.

    P.S.: j’ai édité ton lien, non conforme à certaines règles.

  3. francky dit :

    Que vienne faire là, les prothèses mammaires de Dreamside ? j’ai pas tout compris sur ce coup 😀

    Le coup du bloc note euuuh j’appelle ça un fail moi dans un podcast 😀

  4. SlyD dit :

    Salut francky, ce n’est pas un podcast et c’est à cause de Dreamside si je ne parle plus dans les vidéos.

  5. francky dit :

    l’écoutes pas, il dit que des co****** 😀

  6. aziz dit :

    merci monsieur pour votre recette je veut savoire comment on fabrique un savon de henneé et( savon noire )comment fait pour le mélange merciiiiiiiiii

  7. SlyD dit :

    Bonjour aziz, pour le savon au henné il doit falloir simplement en ajouter au moment de la trace mais je ne saurais vous dire quelle quantité, il faut faire des essais.
    Pour le savon noir, c’est une autre histoire, je n’ai pas la recette, je sais seulement que c’est long et compliqué et qu’il faut utiliser de la potasse à la place de la soude.

  8. aziz dit :

    merci monsieur de votre conseilles je demande bien la methode de fabrication de savon composer de (hennee et savon noir) chokran bazaaaaaaaaaaaaaf merci

  9. Kahlan56 dit :

    Merci pour ce tuto.
    Je viens de réaliser mon premier savon de castille pour commencer.
    Je croise les doigts pour que ça marche 🙂

  10. SlyD dit :

    Super ça 🙂

  11. stef dit :

    premier savon de castille pour moi aussi aujourd’hui arfff pourvu que ça marche !!

  12. SlyD dit :

    Salut Stef,

    il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas 🙂

  13. mielpopss dit :

    Bonjour,

    je recherche la recette de savon noir pour le hammam. J’ai fais 2 tentatives et ça été un vrai echec. Est ce que quelqu’un a essayé?

  14. SlyD dit :

    Bonjour Mielpopss,

    la recette du savon noir n’est pas simple du tout. Les anciens en faisaient et il me semble que c’est une saponification à chaud avec de la potasse, mais je n’en suis pas sur du tout.

  15. mielpopss dit :

    Bonjour slyD,

    oui c’est une sponification à chaud avec de la potasse, mais j’arrive pas à obtenir une pate

  16. SlyD dit :

    salut,

    il me semble que c’est très long, c’est à dire qu’il faut chauffer tout en mélangeant jusqu’à obtenir la pâte.
    C’est la raison qui a fait que je n’ai jamais tenté 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *